Accueil     Scénaristes     Scénarios     Magazine     Petites Annonces     Liens
 
     
Accueil > Petites Annonces >

Scénariste ayant déjà publié recherche dessinateur pour histoire SF


Pour passer une annonce dans cette rubrique, vous devez être connecté : se connecter ou s'inscrire.

AuteurDateTitreDétails 
Chanson Jean François27/04/2009Scénariste ayant déjà publié recherche dessinateur pour histoire SFJe cherche un dessinateur plutôt réaliste, ayant comme moi déjà un peu d'expérience, pour une histoire de SF en 5 tomes de 46 pages auquel je crois beaucoup. Je l'ai déjà présenté à quelques dessinateurs. Mathieu Bonhomme, par exemple, a hésité avant de renoncer par manque de temps. Les lecteurs du scénario parlent d'un mélange entre UW1 et Valérian des années 80. Son originalité est une boucle spatiotemporelle qui n'a jamais été faite, une explication très originale à l'apparition de la Vie sur Terre et une réflexion sur les religions. De l'avis de ses lecteurs, professionnels ou non, le scénario est prenant et habilement construit. Chaque tome est une histoire qui fait avancer l'histoire principale. Chaque fin de tome est un insupportable cliffhanger. Habitant au Maroc, je rencontre peu de dessinateurs d'où cette annonce ! Voici le synopsis de « L'Histoire de Dieu » : Sur une planète lointaine, une civilisation extraterrestre, le peuple ovoïde, a réussi à entrer en communication avec les Créateurs de notre univers. Au cours d'une de ces conversations, les boules apprennent que le monde qui a eu un commencement, aura un jour une fin. Elles demandent alors humblement aux Dieux de leur accorder, en tant que peuple élu, une rallonge de temps. Les Dieux, amusés, y consentent. En contrepartie, les boules doivent rapidement se réfugier dans les sous sols de la planète et accepter la tyrannie à venir de nouveaux arrivants sur la planète, d'autres créations intelligentes des Dieux mais, selon Eux, celles-ci indirectes. Les boules doivent par la suite éviter tout contact avec les nouveaux venus. Le retour à la surface débutera avec l'une de ces nouvelles créatures, le jour où un tremblement de terre, comme jamais le peuple ovoïde n'en a connu, surviendra dans le massif le plus élevé de la planète. Il arrivera alors par une faille créée par le séisme, au sommet de la plus haute cité souterraine des boules. Il sera jeune et aura rencontré dans le passé, sans le savoir, une boule, malgré la précédente consigne. Le peuple élu devra alors parfaitement lui obéir. Puis un jour, le jeune prophète partira seul pour un long voyage. Selon l'énigmatique prophétie des Dieux, il en reviendra aussitôt. Alors, le peuple ovoïde pourra rejoindre la surface et cohabiter en paix avec les nouveaux arrivants. Dans notre système solaire, à cet instant, la Terre est exsangue après une nouvelle guerre mondiale et l?épuisement de toutes ses ressources. Juste avant le début de ce conflit, une petite colonie humaine s'est installée sur Mars à l'instigation d'un milliardaire nommé Ewig qui règne sur la communauté d'une main de fer. Grâce au clonage, il se succède à lui-même, génération après génération. A l'inverse de la Terre, la colonie prospère et fait bientôt des découvertes scientifiques qui lui permettent de terraformer complètement Mars et de débuter la conquête d'autres systèmes solaires. Sous la conduite d'un des clones d'Ewig, un groupe d'humains part bientôt pour coloniser la planète des boules, appelé DC7. A leur arrivée, contrairement à ce qu'on leur avait annoncé, ils trouvent une planète terraformée essentiellement couverte d'eau et entourée d'une épaisse et perpétuelle couche de nuages. N'ayant pas le choix, ils s'installent dans des cités construites par des robots avant leur arrivée, au sommet d'énormes mesas (appelés rostres) et commencent l'exploitation de la planète en attendant la première navette de Mars qui doit leur apporter du matériel technologique en échange de matières premières devenues rares dans le système solaire martien. Comme promis, le pouvoir est remis par le clone d'Ewig au peuple qui fonde une république stable. C'est alors que les Dieux tiennent leur promesse envers le peuple ovoïde toujours stoïquement caché dans le sous-sol de leur planète. Soudainement, Ils échangent les positions de DC7 et d'une autre planète équivalente située à un autre bout de l'univers, 3,8 milliards d'années terrestres dans le passé. Ne pouvant voir le ciel et ses astres à cause de la couche de nuages, les colons ne se rendent compte de rien. Ils ne constatent qu'une soudaine rupture des communications avec la navette à venir, Mars et les autres colonies. Bientôt, ils ont la certitude que le vaisseau n'arrivera jamais et qu'on les a abandonné. Ces événements plongent la colonie dans le chaos. Deux camps se forment, occupant un bout et l'autre du continent. L'un voulant toujours suivre les règles de la colonie adaptées à l'ancienne situation, l'autre non. Une guerre éclate alors. Au début de l'histoire, elle perdure à cause du manque de moyens technologiques de chacun. Tous ces événements seront appris par le lecteur tout au long des 5 tomes. Au début du tome 1, le héros de l'histoire vient de naître discrètement dans une maternité huppée du rostre principal. Sa mère est une journaliste et son père président du camp du Sud dont les citoyens vivent au sommet des rostres. Il ne peut pas reconnaître cette naissance à cause de dures lois antinatalistes qu'il a lui-même promulguées. Son principal concurrent politique, ministre des armées, apprend la chose et décide de faire enlever le bébé afin de casser le moral du président alors que de nouvelles élections présidentielles se profilent. Le rapt de tous les enfants de la maternité est orchestré avec succès par un ancien militaire des rostres, Matthias, qui a quitté l'armée et son rostre pour créer à l'extérieur avec d'autres anciens citoyens du Sud une petite communauté de couples voulant librement procréer. Hélas pour eux, au moment de leur installation, le Sud lance une implacable stérilité ambiante, ne touchant pas les citoyens des rostres et censée faire basculer la guerre en leur faveur. Dans ces conditions, Matthias ne peut qu'accepter la proposition. Le rapt est, comme prévu, mis sur le compte du Nord. Dans le village à l'écart du monde, l'enfant prend le nom de Dieu et grandit heureux au milieu de la communauté. Des événements dramatiques font que Dieu est bientôt obligé de s'enfuir du village avec un ami de sa famille d'adoption, un instituteur nommé Miguel. Un ancien villageois, Karl, a donné la communauté à l'un des parents biologiques. Les deux fugitifs laissent derrière eux les membres de la communauté tous massacrés et les enfants de la maternité récupérés par leurs parents biologiques. Juste avant l'attaque du village, Dieu rencontre une boule qui le sauve de la mort en lui faisant boire de son sang aux incroyables propriétés. Cela provoque en lui une totale amnésie. En début de tome 2, dans leur fuite mouvementée vers le Nord, poursuivis par deux équipes concurrentes, celle du président qui va être finalement réélu, et celle du ministre des armées, Miguel et Dieu sont tout d'abord séparés. Dieu est recueilli par un prêcheur qui, à cause d'effets du sang de boule encore dans l'enfant, le croit prophète d'un Dieu universel présent dans tous les autres. Le vieil homme l'initie à toutes les religions ayant cours dans la colonie. Miguel récupère finalement Dieu et réussit à atteindre le Nord, poursuivi par un soldat de l'équipe du président qui semble indestructible sous son armure blanche. Miguel apprend tout ce qu'il sait du rapt à l'adolescent. Dans leur fuite, ils sont accueillis quelques jours sur une île sanctuaire présente au milieu de la mer intérieure de l'unique continent. Elle est normalement interdite à tout humain car contenant un des deux vaisseaux qui ont amené les colons sur DC7. La nef est prête à repartir vers l'espace avec moitié de la population, en cas de catastrophe planétaire. L'île est défendue et gérée par des robots et une intelligence artificielle. L'autre vaisseau se trouve au sommet du rostre principal sous le contrôle du président du Sud. Au passage, le lecteur apprend qu'un humain vit pourtant dans l'île. Les quatre premiers albums se terminent à chaque fois par l'apparition de ce mystérieux personnage qui observe incognito Dieu dans des moments décisifs de sa vie. (On ne connaîtra son incroyable identité qu'au tome 5) Début du tome 3. Arrivés dans la partie Nord du continent, les deux fugitifs s'intègrent à une communauté de pécheurs. Bientôt, Dieu est enrôlé dans l'armée du Nord. Son intelligence et ses nombreuses connaissances acquises auprès de Miguel qui savait que le problème allait un jour se présenter, lui permettent d'intégrer une école d'officiers secrète située dans le plus haut des massifs du continent, dans un labyrinthe souterrain à proximité du QG du Nord. Le terrible tremblement de terre de la prophétie du peuple ovoïde, a lieu. En tentant de s'échapper des ruines de l'école, Dieu atteint la cité des boules. L'une d'elle sonde bientôt son esprit et retrouve dans son inconscient sa rencontre avec la boule, juste avant l'amnésie. Dieu prend vite à coeur son nouveau rôle, si important pour le peuple ovoïde que l'adolescent découvre, émerveillé. Très porté sur la religion, l'adolescent est d'emblée fasciné par les vrais Dieux. A l'extérieur, ceux du Sud ont compris qu'il devaient à tout prix profiter de cet instant de faiblesse du Nord. Ils lancent vers le QG une incroyable armada avec des soldats à l'invulnérabilité identique à celle du poursuivant à l'armure blanche du tome 2. Dieu comprend de discussions avec les boules que les forces du Sud ont découvert les propriétés du sang des créatures et les chassent depuis pour leur sang dans le labyrinthe de galeries présent sous le sol de toute la planète. Le soldat à l'armure blanche était un des premiers à utiliser ce sang privé de son effet amnésique. Il apprend aussi que le fond de la cité est rempli d'un gaz très toxique, incolore, inodore et très dense. Alors que la bataille fait rage à l'extérieur et que les troupes du Sud s'approchent inexorablement du site du QG, Dieu rejoint l'état major du Nord en sursis dans son bunker souterrain fragilisé. Il obtient, en échange du sauvetage des gradés et de l'issue du combat extérieur, des garanties pour le peuple ovoïde. Il fait alors percer une galerie du fond de la cité des boules vers une falaise surplombant le cirque où a lieu la bataille qui à cet instant tourne à l'avantage du Sud. Un flot abondant de gaz mortel s'écoule alors sur les combattants, en général du Sud. Malgré le fluide miraculeux, ils meurent tous et laissent sur place une quantité incroyable de matériel intact. Dieu quitte les généraux qui préparent déjà une contre-attaque impitoyable contre le Sud affaibli, en leur rappelant qu'il peut faire répandre à tout instant ce gaz sur beaucoup de villes du Nord en cas de non respect de leurs paroles. Ayant appris la mort du vieux Miguel de maladie, sans plus aucune attache chez les humains, il rejoint le peuple ovoïde dont il apprécie de plus en plus les moeurs pacifiques. Début du tome 4. Après s'être présenté dans toutes les cités du peuple ovoïde et être devenu un fervent croyant des vrais Dieux, l'adolescent décide de partir vers le rostre principal. Pour découvrir qui continue à traquer et à tuer des boules pour leur sang dans le labyrinthe de galeries alors que le Sud dont le front ne cesse de reculer, ne semble bizarrement plus avoir recours au fluide. Mais aussi, pour tenter de retrouver ses parents biologiques, avant l'assaut final du rostre principal par le Nord. Il compte rejoindre l'appartement de Miguel pour trouver un dossier qu'a déposé son père adoptif, Matthias, et ainsi apprendre toute la vérité. Pour les boules, il dispose aussi d'une piste : Pour ne pas recevoir de demande de rançon ou de trahison de la part des kidnappeurs du Nord, les parents haut placés des enfants enlevés à la maternité n'ont jamais fait paraître leur nom dans la presse. Seul, l'un d'entre eux a osé révélé son identité : un nommé Ewig, descendant direct de l'initiateur de l'implantation martienne et original de tous les clones qui ont ensuite dirigé la colonie. L'homme espère alors qu'en révélant ses origines prestigieuses, il va récupérer son enfant mais en vain. Plus tard, ce sera à lui que Karl ira indiquer l'emplacement des enfants enlevés. Le fils biologique d'Ewig s'appelait à l'époque du village Gabriel et était avec Dieu lors de la rencontre avec la boule. Or, d'après le peuple ovoïde, il n'existe avant les rafles, aucun autre cas de rencontre d'humain avec une boule que celle de Dieu. Le peuple ovoïde n'était pas au courant de la rencontre avec l'enfant car la boule en question a disparu mystérieusement juste après. Dieu réussit à entrer dans le rostre principal grâce aux services secrets des généraux du Nord dont il a demandé l'aide. Après de nombreuses péripéties dans le rostre en quasi état de siège, avec l'aide de Karl et de Gabriel, alors que la guerre larvée entre président et ministre des armées, pour s'emparer de lui, reprend, Dieu retrouve sa mère et bientôt son père. Ce dernier, toujours président du Sud, vient de mettre en route une incroyable manoeuvre. Se voyant perdre la guerre à court terme, il a décidé de s'enfuir avec le deuxième vaisseau présent au sommet du rostre, nef dont il a constitutionnellement la charge. Depuis quelques mois, il garde pour lui le sang extrait des boules capturées par ses hommes dans le labyrinthe de galeries. Il compte sur ce stock de fluide pour rester vivant et ne plus vieillir durant le long voyage jusqu'à Mars. Juste avant de partir, il tue le ministre des armées. A cette occasion, le lecteur apprend enfin toute la vérité. Lors de sa rencontre avec son père, la mère de l'adolescent, seul vrai amour du président, meurt d'une balle perdue. C'en est trop pour le vieil homme qui s'enfuit à bord du vaisseau, sans écouter le jeune homme qui dit être son fils. Dieu pense alors à la prophétie des boules qui lui annonce un long voyage dont il reviendra immédiatement. Il en est sûr : En partant immédiatement à la poursuite de son père avec le vaisseau de l'île sanctuaire, il réussira à le convaincre de rebrousser chemin. Dieu utilise une barge du père de Gabriel, devenu un député influent au parlement du Sud, et les galeries des boules pour atteindre rapidement l'île. Effectivement, lorsqu'il se présente devant la porte du vaisseau, elle s'ouvre. L'intelligence artificielle de l'île a sûrement compris la situation. Il embarque, laissant sur le tarmac Gabriel et une boule. Alors que le vaisseau s'éloigne derrière l'habituelle couche de nuages, une voix retentit soudain derrière eux : « Voyez, je ne suis pas vraiment parti ! » Le tome 5 semble commencer sous la forme d'un résumé du journal que tient Dieu durant son voyage. Il découvre rapidement que DC7 a changé de système solaire, dans une zone pas encore explorée par l'homme, et que la planète a été envoyée loin dans le passé. Il y voit aussitôt l'action des vrais Dieux pour tenir leur promesse aux boules. Devant lui, son père a réorienté la course du vaisseau en direction du système solaire martien. Dieu le suit en essayant de le contacter mais en vain. Au bout de quelques années, Dieu se rend compte qu'il ne pourra convaincre son père qu'une fois arrivé sur Mars. Après de longues études de chimie, il parvient bientôt à synthétiser du sang de boules et à se rendre immortel. Le voyage est très long et Dieu tient le coup en priant les Dieux. Aux abords du système solaire martien, le premier vaisseau choisit d'atterrir sur une Terre stérile, où la vie est à l'aube d'apparaître. Celui de Dieu se pose à distance. Inquiet, le jeune homme tente une approche à pieds. Il se fait alors attaquer par un robot de maintenance de son père. Dans le combat, un peu de sang synthétique tombe dans une flaque présente sur le sol. Plus tard, Dieu reviendra analyser le contenu de la flaque et y découvrira des premières formes de vie qui se sont déjà développées à l'aide du fluide. Il comprend alors ce que voulaient dire les vrais Dieux en indiquant que la vie d'origine terrestre n'était qu'une création indirecte de leur part. Il esquisse un sourire en pensant à son prénom prémonitoire. Alors que le robot allait lui asséner un coup mortel, il s'immobilise soudain. Son père l'a enfin reconnu au travers d'une caméra portée par la machine. Dieu atteint le vaisseau et le trouve mourant. Finissant par admettre qu'il allait trouver le système solaire désert et ne pouvant retourner sur DC7, le vieil homme a arrêté de prendre sa dose journalière de sang, il y a une vingtaine d'années. Son père lui avoue que durant le voyage, il a toujours cru que ses ennemis lui tendaient un piège avec des messages de son fils. Il meurt dans ses bras. Retrouvant ses esprits, Dieu pense à l'ultime partie de la prophétie, la seule qui semble être fausse : « Il reviendra aussitôt de son long voyage. » Il voit soudain l'hallucinante solution. Il ne va pas repartir vers DC7 mais rester sur place et attendre. Il va occuper son temps (3,8 milliards d'années !) en étudiant l'évolution de la Terre. Il renvoie le vaisseau de son père vers DC7. Plus tard, alors que l'humanité se répand sur toutes les terres immergées du globe, il vient cacher sa nef sous l'antarctique. Il monte parfois au Nord lorsque des événements fondateurs des religions encore présentes sur DC7, ont lieu. Se sentant couvert pour toutes ses actions parce que le futur est déjà écrit et qu'il le connaît, il enregistre tout et joue parfois avec les événements en utilisant ses moyens technologiques. Il fait, par exemple, une insémination artificielle de son sperme à une certaine Marie ? Son but : prouver à tous les humains de DC7 lors de sa réapparition publique prochaine sur la planète que toutes ces religions n'étaient que supercherie et que la seule valable est celle des boules. Lorsque les humains sont en mesure de repérer son vaisseau, Dieu le renvoie vers DC7 et se fond dans la population terrienne. Puis, lorsque la troisième guerre mondiale approche, il fait fortune sous le nom d'Ewig à l'aide de ses connaissances du futur et initie la colonisation de Mars. Il guide les pas de la communauté vers la prospérité au travers de ses clones. Puis, le jour venu, il embarque sur l'un des vaisseaux partant à la conquête de DC7, celui qui se pose sur l'île sanctuaire. Depuis là, il surveille l'incroyable destin d'un bébé né dans une maternité du rostre principal. Il n'hésite pas parfois à l'aider ou à intervenir sur l'histoire de DC7, pour que ce qu'il connaît s'accomplisse. Une fois, le bébé devenu un adolescent qui vient d'embarquer pour un long voyage stellaire à la poursuite de son père, il réapparaît devant Gabriel et la boule. Le lecteur découvre alors que tout ce qu'il vient de lire dans ce tome 5 est ce que raconte Dieu l'immortel (L'inconnu de chacune des dernières pages des tomes précédents) à son ami Gabriel, juste après leurs retrouvailles de la fin du tome 4. Ce dernier a filmé l'incroyable récit grâce à un mobile perfectionné qui l'a retransmis en direct sur tous les écrans de la planète. Les généraux du Nord l'y ont aidé pour leur partie de continent et son père, ayant pris la direction du parlement avec les événements, pour l'autre. Le document provoque alors une énorme prise de conscience dans toute la population. La guerre s'arrête d'elle-même et le peuple ovoïde peut remonter en surface, accueilli par les humains. Dieu s'éloigne alors pour prier, en étant sûr que les vrais dieux vont enfin lui apparaître. Répondre

  
1001scenaristes.com - mentions légales - contact

International : 1001scenaristes - 1001screenwriters - 1001guionistas - 1001drehbuchautoren