Accueil     Scénaristes     Scénarios     Magazine     Petites Annonces     Liens
 
     
Accueil > Petites Annonces >

HIGH INFIDELITY ©, REINVENT OPERA


Pour passer une annonce dans cette rubrique, vous devez être connecté : se connecter ou s'inscrire.

AuteurDateTitreDétails 
Philippe Lacour20/05/2009HIGH INFIDELITY ©, REINVENT OPERARecherche co-scénariste pour un opéra-ballet électro-pop, pour travailler en collaboration avec le directeur artistique et un autre co-scénariste (aspects philosophiques). High Infidelity est une création atypique qui vise à renouveler l'art lyrique populaire, grâce à une nouvelle conception du lieu, de la musique et de la danse, et à l'utilisation de nouvelles technologies et du multimédia. Nominé à Operare 2008, le concours international de création d'opéra contemporain de Berlin, High Infidelity a presenté un premier prototype à Berlin en avril 2009 au club Maria (Gorillaz, Justice, Beastie Boys, Laurent Garnier, Black Eyed Peas...), deux ans et demi avant la première en 2011 : http://www.high-infidelity.com. La distribution du spectacle comprend : 5 chanteurs (opéra), 15 danseurs (contemporain, hip hop), 10 compositeurs d'électro européens nord américains et japonais (Tim Exile de WARP, Mouse on Mars, Mellow,...). Son premier morceau intitulé "High Infidelity" est en écoute depuis mars 2009, il est composé par Mellow et intégralement interprété par la soprano Eloudie A. www.myspace.com/operaXXIcentury. L'histoire est celle d'une femme clone qui, à sa « naissance », refusant le désir de perpétuation de sa créatrice, décide de remonter le temps, pour ne pas vivre la dégradation des conditions de vie prévisibles pour le futur. Le drame se veut aussi une métaphore de l'individu contemporain, qui doit apprendre à naviguer dans un océan d'infidélités. Le registre dramaturgique comprend : le comique de l'absurde, la caricature, le pathétique et le tragique (influences : Terry Gilliam "Brazil", Jodorowsky "El Topo", Kubrick "Dr Folamour" "Clockwork Orange" "Space Odyssey", Aronofsky "Requiem for a dream") ; les situations emblématiques des infidélités de l'individu prennent une dimension surréaliste lorsqu'elles sont vécues à l'envers (référence : Martim Amis "Time's Arrow"). On privilégiera la rhétorique visuelle de la comparaison, l'antithèse, le paradoxe, la métaphore, l'hyperbole, la litote et la gradation. Le langage doit être imagé comme une histoire sans parole (influences : Buster Keaton, Tati, Moebius "Arzach", Furia dels Baus, Matthew Bourne) et pensé dans l'optique d'un livret story-board (codes multimédia ; accompagnement de chorégraphie et de la scénographie (certains mots apparaissent également comme des images, projetés sous la forme de slogans). Le livret sera de préférence écrit en anglais, mais le français peut-être envisagé. L'opéra sera en 4 langues : allemand, anglais, français & japonais à l'exemple du premier titre "High Infidelity" en anglais et allemand. Contact: philacour@gmail.com Répondre

  
1001scenaristes.com - mentions légales - contact

International : 1001scenaristes - 1001screenwriters - 1001guionistas - 1001drehbuchautoren