Accueil     Scénaristes     Scénarios     Magazine     Petites Annonces     Liens
 
     
Accueil > Magazine > Article :

Point de vue

 


Les cinq premières minutes

Scénaristes, l'avenir est au pitch !
Par Claire Dixsaut


Lors du dernier FIPA, la SACD a organisé une matinée de pitch. De pitchs ? De pitches ? De pitching ? De présentation orale d'un scénario en projet, par une dizaine de scénaristes français et belges. Chacun disposait de cinq minutes. Producteurs et diffuseurs étaient venus en nombre les écouter.

Le pitch est une pratique courante des studios américains. Revoyez les séquences hilarantes de The Player, de Robert Altman, pour savoir comment on convainc un producteur en cinq minutes chrono. Petit à petit, le pitch débarque en Europe. Petit à petit, on demande aux scénaristes de prendre la parole. Dans les festivals de Luchon, Bourges, Saint-Tropez ou Cannes, la session de pitch tient lieu pour les producteurs d'un marché aux projets, d'une criée aux talents.

L'expression orale n'est pas un exercice de tout repos pour des hommes et des femmes de plume. Compacter en cinq minutes une histoire d'une heure et demie, un projet de cent pages, un travail de six mois, ne s'improvise guère. Alors, outre la SACD, l'INA, le Conservatoire Européen d'Ecriture Audiovisuelle et d'autres organismes toujours plus nombreux proposent des formations destinées aux auteurs.

Effet de mode, le pitch ? Peut-être. Mais aussi changement réel de mentalités. Le réalisateur n'est plus le seul à avoir le droit de s'exprimer face aux producteurs et aux diffuseurs. Et le sacro-saint document écrit n'est plus l'unique moyen de raconter, de séduire, de convaincre. Le pitch est un nouveau canal, un nouveau média offert aux scénaristes.

Le pitch ne remplace ni les synopsis écrits ni les rendez-vous avec un producteur en tête-à-tête et sans chrono. Mais il les rend possibles, en offrant une exposition à un grand nombre de partenaires potentiels d'un seul coup. Comme le speed-dating, il n'engage à rien, mais le "plus si affinités" est potentiellement énorme.

Scénaristes, prenez la parole. Assistez nombreux aux séances de pitch. Renseignez-vous sur les formations et leur prise en charge. Devenez vous-même pitcheur. Pitchez à tous les vents. C'est peu de choses, cinq minutes dans une vie de scénariste. Un petit pitch pour l'homme, un grand pas pour la conquête du marché.


Claire Dixsaut
(Février 2007)
  
1001scenaristes.com - mentions légales - contact

International : 1001scenaristes - 1001screenwriters - 1001guionistas - 1001drehbuchautoren